Pourquoi l’énergie verte ?

 
 

Objectifs climatiques

Un des grands avantages de l’énergie verte, c’est que sa production n’engendre pas d’émission de gaz à effet de serre comme le CO2. Les gaz à effet de serre accélèrent le réchauffement de la planète et ont un impact négatif sur notre santé, notre environnement et le climat. C’est pour cette raison que la réduction des émissions de gaz à effet de serre est un objectif climatique important. Un autre objectif est d’augmenter encore la part de l’énergie verte. En optant délibérément pour l’énergie verte, vous contribuez donc à une avancée dans au moins 2 objectifs climatiques !

Mennomulder com 136

La croissance de l’énergie verte

En Belgique, la majeure partie de notre électricité provient encore de centrales nucléaires et centrales au gaz non-durables. En 2018, celles-ci ont produit respectivement 34% et 27% de notre électricité. Cette part, cependant, ne cesse de diminuer ces dernières années, tandis que la part de l’énergie verte augmente justement. En 2018, la production d’énergie renouvelable tirée de l’énergie éolienne on- et offshore et de l’énergie solaire a augmenté de 18 % par rapport à 2017. (Source: site web Elia)

On s’attend à ce que cette tendance se renforce toujours davantage dans les années à venir. La construction en 2019 du nouveau parc éolien offshore Northwester 2 devrait déjà donner un coup d’accélérateur à ces chiffres.

1603 MHI Vestas Aerial Belwind 11475

Les informations sur cette page web ont été modifiées suite à un supplément au prospectus du 16 septembre 2019. Dans le cadre de ce supplément, la période de souscription, qui s'étendait du 9 juillet 2019 au 21 septembre 2019 (16h00 (CET)), a été prolongée jusqu'au 23 novembre 2019 (16h00 (CET)). Il en a résulté un ajustement du calendrier prévisionnel et un décalage dans le temps du dividende nominal pour les exercices 2019 et 2026 mais n'a pas aucun impact sur le rendement actuariel brut attendu de 4.24% dans le scénario de base d'un investissement sur 7 ans et un montant levé de 20 millions d'euros. En outre, le montant maximum pouvant être souscrit par investisseur a été fixé à 5.000 euros, au lieu de 1.250 euros. Enfin, le nombre maximum de parts sociales qu'un associé B peut détenir a aussi été porté à 1.000 parts B au lieu de 250 parts B pour la durée de North Sea Wind.